Introduction

Signification du hajj

Le hajj est le pèlerinage annuel à La Mecque que les musulmans doivent effectuer au moins une fois dans leur vie (à moins qu’ils n’en aient pas la capacité financière ou physique), s’agissant du cinquième pilier de l’islam. Le mot hajj est arabe et signifie « avoir l’intention d’entreprendre un voyage ».


La réalisation du hajj inclut la visite de la Kaaba au cours du mois de Dhou al-hijja ainsi que l’accomplissement de tous les rites obligatoires du hajj.

Signification de la oumra

La oumra est un pèlerinage des musulmans à La Mecque pouvant être entrepris à n’importe quelle période de l’année.

En arabe, « oumra » signifie « visiter un lieu habité ». La oumra peut se dérouler en même temps que le hajj ou séparément.


Le hajj Ifrâd

« Hajj Ifrâd » signifie « hajj isolé », ce qui implique que les personnes entreprenant ce type de pèlerinage effectuent le hajj mais pas la oumra. Ces types de pèlerins sont qualifiés de Mufrid. Le hajj Ifrâd concerne souvent les personnes vivant à l’intérieur des limites de la Mosquée al-Harâm, qui sont en état d’ihrâm, mais qui ont uniquement l’intention d’effectuer le hajj. Ces personnes ne peuvent pas effectuer la oumra. Dans le cas contraire, on ne pourrait plus considérer qu’elles effectuent le hajj Ifrâd.

Le hajj Al Qirân

Le hajj Al Qirân est également connu sous le nom de « hajj accompagné ». Ce type de pèlerinage concerne souvent les personnes ne vivant pas aux alentours de la Mosquée al-Harâm. Ces pèlerins doivent avoir l’intention d’effectuer la oumra et le hajj en état d’ihrâm sans interruption. Ils entrent ainsi en état d’ihrâm et ne le quittent qu’après avoir terminé le hajj et la oumra. Il leur est interdit de quitter cet état d’ihrâm avant que les deux soient terminés.

Le hajj Tamattu

Lorsque le hajj et la oumra sont effectués en même temps, alors le pèlerinage devient hajj Tamattu, ou Mutamatti, ce qui signifie « hajj agréable ». Les personnes venant de l’étranger pour effectuer le hajj choisissent généralement le hajj Tamattu car il inclut aussi la oumra. Il convient de noter que la oumra doit être terminée avant le début de la période du hajj. Les pèlerins effectuant le hajj Tamattu doivent par ailleurs le réaliser en deux états d’ihrâm distincts, l’un pour la oumra et l’autre pour le hajj.

La oumra Mufrada

« Oumra Mufrada » se réfère à une oumra effectuée séparément du hajj. Elle peut se dérouler à n’importe quelle période de l’année, à l’exception des jours du hajj.

La oumra Tamattu

Si effectuée en période de hajj, la oumra est alors considérée comme oumra Tamattu et fait partie du hajj agréable (hajj Tamattu), plus complet. Les rituels de la oumra sont effectués en premier, avant de laisser place aux rituels du hajj.

Différences entre le hajj et la oumra

1. Le hajj constitue le cinquième pilier de l’islam et il est obligatoire pour toute personne en capacité financière et physique de l’effectuer une fois dans sa vie. La oumra n’est pas un pilier, et bien qu’il soit recommandé de l’effectuer, elle n’est pas obligatoire.

2. Le hajj doit se dérouler pendant la période qui lui est consacrée, c’est-à-dire au cours des mois du hajj, et les rites principaux en particulier doivent être effectués lors des deux premières semaines de dhû al-hijja. La oumra peut quant à elle se dérouler à n’importe quelle période de l’année.

3. La oumra inclut seulement les rites de tawaf et de sa’y en état d’ihrâm, alors que le hajj implique de se rendre à Mina, d’accomplir le rite de wuqūf à Arafat, d’aller à Muzdalifa, de lapider les piliers de pierre et dans certains cas de sacrifier un animal. De son côté, la oumra ne comporte aucune de ces obligations.

Booking.com