Annulations du Hajj au cours de l’Histoire

Faire le pèlerinage au moins une fois pour ceux qui sont physiquement et financièrement capables est l’un des cinq piliers de l’islam. Cette année, en raison de la pandémie mondiale, le gouvernement saoudien a officiellement annoncé que seuls les pèlerins résidant en Arabie saoudite pouvaient effectuer le Hajj afin d’empêcher la propagation du coronavirus.


Cependant, cette pandémie n’est pas la première à perturber le Hajj pour les musulmans à travers l’histoire. Voici quelques événements historiques qui ont empêché les musulmans de visiter la ville sainte au cours des 1400 dernières années.

865: Massacre sur la montagne Arafat

Le conflit entre Ismail bin Yousuf et le califat abbasside de Bagdad a engendrée une grave attaque contre la sainte montagne d’Arafat. Les pèlerins ont été massacrés et le conflit a forcé l’annulation du Hajj.

930: Attaque Qarmatienne

L’annulation a eu lieu lorsque Abu Taher al-Janabi, le chef de la secte hétérodoxe Qarmate basée à Bahreïn, a lancé une attaque contre La Mecque. Selon des récits historiques, les Qarmates ont assassiné 30’000 pèlerins à La Mecque. Les cadavres ont été jetés dans le puits de Zamzam. L’armée d’Abu Taher a volé la pierre noire de la Kaaba et l’a emmenée à Bahreïn. Le Hajj a ensuite été suspendu pendant une décennie jusqu’à ce que la Pierre noire soit retournée à La Mecque.


967: Peste mortelle

Une peste mortelle a tué des milliers de personnes et d’animaux et a entraîné l’annulation du Hajj.

983-991: Conflit abbasside et fatimide

Un différend politique entre deux califats Abbassid d’Irak et Fatimid d’Egypte s’est produit et le Hajj a été annulé durant huit années.

1256 à 1260: Différend politique

Le Hajj a de nouveau été annulé en raison de conflits politiques. Au cours de ces années, seules les personnes vivant à Hedjaz, en Arabie saoudite, ont pu pratiquer le Hajj.

1831: Choléra

Avant l’ère moderne, le pèlerinage était beaucoup plus problématique qu’aujourd’hui. Les infections se propagent souvent pendant le Hajj sans traitement adéquat pour les maladies mortelles. Le Choléra venu de l’Inde a frappé La Mecque en 1831 et a tué près des trois quarts des pèlerins.

1837-1858: série d’épidémies

Le Hajj a été annulé plusieurs fois en raison d’une série d’épidémies pendant près de deux décennies. Une peste a frappé La Mecque en 1837 et qui durera jusqu’en 1840. En 1846, une autre vague de choléra a frappé la ville sainte et tué plus de 15’000 personnes. En 1858, une autre pandémie mondiale de choléra frappa de nouveau la ville. La pandémie a contraint des milliers d’Égyptiens à fuir vers la frontière égyptienne de la mer Rouge où ils ont été mis en quarantaine avant d’être autorisés à rentrer.

Faites l’expérience d’une visite virtuelle du Hajj grâce à notre fonctionnalité Voyage au Hajj.

En savoir plus sur le Hajj et la Omra.

Regardez notre diffusion en direct de La Mecque ici.